Contexte

Le Bénin a pour ambition de doubler sa production d’anacardes d’ici 2021. La noix de cajou est la deuxième culture d’exportation au Bénin et le gouvernement a récemment fixé un objectif de production à hauteur de 300.000 tonnes par an. Pour y parvenir, le gouvernement prévoit de faire passer la surface de cajou cultivée par à 60.000 hectares.

Néanmoins, si la filière anacarde n’adopte pas une stratégie appropriée, cette croissance de la production pourrait ne pas avoir d’avantages environnementaux nets, voire entraîner une perte de biodiversité et un impact négatif sur les populations marginalisées. L’agriculture climato-intelligente offre une solution à ces défis

Innovation sociale numérique

En juin 2019, TechnoServe a lancé le projet «CajùLab». Cette nouvelle initiative vise à utiliser des technologies de télédétection et d’apprentissage automatique pour augmenter la résilience climatique dans la culture de la noix de cajou au Bénin. Ceci est réalisé en développant deux résultats principaux:

  1. Développement d’un outil numérique efficace et reproductible pour analyser des images drone à grande échelle et analyser la santé des parcelles d’anacarde.
  2. Développement d’un plan d’action pour la production de noix de cajou intelligente face au climat qui comprend des actions politiques et des programmes de formation des agriculteurs et agricultrices.
Résultats

À la fin du projet, un total de 10.000 producteurs de noix de cajou seront identifiés et recevront une formation aux pratiques d’agriculture intelligente face au climat. Plus important encore, le projet aura repoussé les limites de la mise à disposition des technologies numériques avancées pour les communautés de petits exploitants agricoles. Enfin, l’outil numérique développé et l’approche adoptée par le projet pourront être répliqués à d’autres types de cultures et d’autres zones géographiques.

Pays
Bénin
Secteur
L'Agriculture Intelligente face au Climat
Outil numérique
Données geospatiales
Durée
-
Budget
349 238 €