Contexte

Les petites exploitants rizicoles de Tanzanie sont confrontés à de nombreuses difficultés, telles que :

1)Les défis du changement climatique comme les inondations et la sécheresse.

2)Une utilisation inefficace de l’eau.

3)Une connaissance limitée des bonnes pratiquesagronomiques.

4)Un accès limité aux capitaux pour pouvoir adopter des    technologies agricoles, acheter des semences améliorées,  des engrais et pesticides, et couvrir les coûts de leurs opérations agricoles telles que le labourage, le repiquage, le  désherbage et la récolte.

5)Un accès limité à des informations précises et opportunes   pour une meilleure prise de décisions agricoles, comme la taille des parcelles.

Innovation sociale numérique

La solution numérique avait deux composantes :

1)Profilage numérique des agriculteur·trices : il s’agissait de collecter des données biographiques des agriculteur·trices, de mesurer la taille de leurs parcelles à l’aide d’une technologie GPS et les volumes récoltés. Les agriculteur·trices recevaient ces informations par SMS, ainsi que des recommandations pour appliquer de bonnes pratiques agricoles sur la base des données collectées.

2)Les données SRP : consistaient à évaluer les progrès des agriculteur·trices dans le respect des normes mondiales SRP (Sustainable Rice Production) pour la production de riz, en utilisant l’application KOBO.

Le projet encourageait également l’utilisation de la solution   numérique pour relier les petits exploitants et les groupes d’exploitants à des plateformes et systèmes commerciaux collectifs afin d’accroître leur connexion avec le marché local.

Résultats

Le projet a cartographié 10,119 parcelles dans 6 districts, couvrant 4,242 hectares et 7,552 agriculteur·trices.   

Au total, 11,565 agriculteur·trices ont été formé·es aux bonnes pratiques agricoles (GAP) conformément aux 46 exigences de la norme sur les pratiques rizicoles durables (SRP). En conséquence, les émissions de gaz à effet de serre ont été réduites de 30% grâce à l’adoption par les agriculteur·trices de pratiques de production de riz intelligentes sur le plan climatique, telles que l’Alternance du Mouillage et du Séchage, qui permet d’éviter les émissions de méthane dues à la décomposition de la paille de riz.

Pays
Tanzanie
Secteur
L'Agriculture Intelligente face au Climat
Outil digital
SMS
Données geospatiales
Durée
-
Budget
350 000 €

More resources