Contexte

Zanzibar est confronté à des niveaux élevés de mortalité néonatale en raison des retards ou de l’incapacité à rechercher des soins, et des facteurs de risque biologiques qui ne sont pas détectés en raison du manque de contact avec le personnel de santé.

En outre, le système de santé en général souffre d’un manque de ressources, notamment pour les agents de santé communautaires (ASC). Le gouvernement de Zanzibar met en œuvre un programme national de santé communautaire à support numérique pour fournir des services essentiels de santé, de nutrition et de développement aux femmes enceintes et aux enfants.

Dans ce cadre, l’apprentissage automatique (AA) est une approche innovante qui a le potentiel d’améliorer l’efficacité et l’efficience de la prestation de services de santé maternelle, néonatale et infantile.

Innovation sociale numérique

Le projet vise à personnaliser et à améliorer la santé maternelle et infantile à Zanzibar en intégrant l’analyse prédictive dans le système national de santé communautaire numérique en utilisant l’apprentissage automatique.

Cette innovation permettra aux agents de santé communautaires d’identifier à l’avance les femmes ayant une grossesse à haut risque et de cibler les soins prénatals et postnatals afin d’atténuer les risques et d’améliorer les résultats.

La solution s’appuie sur un système numérique très efficace qui a été mis en œuvre depuis 2011 en partenariat avec le ministère de la santé de Zanzibar. Ce système donne au projet un accès unique à des données longitudinales complètes sur les patients, qui sont continuellement mises à jour.

Résultats

La solution numérique permettra d’améliorer l’accès aux services essentiels de qualité en matière de santé maternelle et infantile pour les populations à risque en intégrant l’apprentissage automatique et l’analyse prédictive dans le système numérique national de santé communautaire, afin d’estimer quelles femmes présentent un risque élevé de mortalité périnatale et de fournir des parcours de soins adaptés pour atténuer ce risque. Dans la zone d’intervention, le projet contribuera à la couverture sanitaire universelle (CSU) et à accroître l’accès aux services de soins de santé essentiels de qualité.

Pays
Tanzanie
Secteur
eSanté
Outil numérique
Big data
Serveur Vocal Interactif
Durée
-
Budget
349 887 €