Contexte

L'actualité récente a montré que la prestation des services publics, y compris l'enseignement supérieur, peut être gravement affectée par les crises. Qu'ils soient d'origine sanitaire ou sécuritaire, ces événements peuvent empêcher les jeunes - et surtout les jeunes vulnérables - de recevoir un enseignement supérieur de qualité. En ce sens, le besoin d'un accès (partiellement) digital à l'enseignement supérieur est devenu de plus en plus évident et nécessaire.

Ce projet vise à augmenter la résilience du système d'enseignement supérieur au Niger en travaillant sur plusieurs domaines qui sont cruciaux pour le développement durable, tel que la technologie, la pédagogie, la réglementation et l'économie. En combinant les efforts à ses niveaux, le consortium du projet - qui inclut les parties prenantes du gouvernement - a pour dessein de construire une base résiliente pour le système d'enseignement supérieur du Niger, le protégeant des fermetures temporaires face aux crises. 

Innovation sociale numérique

En termes de technologie, le projet soutiendra la mise en œuvre d'une plateforme numérique d'apprentissage à distance (système de gestion de l'apprentissage, SGA) pour tous les départements de l'Université Abdou Moumouni (UAM) au Niger, la plus ancienne et la plus grande université du pays. L'objectif du projet est de fournir les modalités nécessaires pour étendre l'utilisation de cette plateforme à d'autres institutions académiques au Niger. 

La plateforme qui sera mise en place sera commune à l'ensemble de l'université, avec des portails spécifiques pour chaque département et pour chaque formation. Le SGA du projet permettra d’offrir les conditions indispensables à l'apprentissage par l'action. 

 Le principal avantage de ce modèle basé sur les activités est que vous pouvez combiner les activités en séquences et en groupes, ce qui peut vous aider à guider les participant.es dans leur parcours d'apprentissage. Dans le SGA utilisé, il existe de nombreux autres outils qui simplifient la création de communautés d'apprentissage, notamment les blogs, la messagerie instantanée, les listes de participant.es, etc.

Résultats

Le projet cherche à atteindre les résultats interdépendants suivants : 

  •  Avec l'ensemble des parties prenantes, définir le cadre réglementaire et le modèle économique de l'enseignement hybride et/ou à distance au niveau national ; 
  • Au niveau universitaire et ministériel, le projet tend à établir un groupe de travail technopédagogique multipartite pour soutenir et faciliter la transition digitale de l'enseignement de l'UAM ;
  • Sur base de ces premières expériences, le projet souhaite stimuler la transition numérique de l'enseignement supérieur dans tout le Niger.  Il le fera en documentant, publiant et promouvant soigneusement les leçons apprises et les bonnes pratiques. 

En chiffres : 

  • 100 enseignant.es universitaires seront formé.es à la conception, la textualisation et la mise en ligne de cours sur le SGA de l'université.
  • 10 technopédagogues seront mobilisés afin de faciliter la transition vers la digitalisation des cours universitaires.
Pays
Niger
Secteur
EdTech – technologies de l’éducation pour améliorer la qualité et la continuité de l’enseignement
Outil numérique
Apprentissage hybride
Système de gestion de l'apprentissage
Durée
-
Budget
342 000 €