Contexte

Au Mozambique, la Gestion des Déchets Solides Urbains (GDSU) n'est pas efficace, particulièrement   dans   les   quartiers périurbains   des   grandes   villes, ce qui affecte  la  santé  des citoyens, qui se sentent marginalisés. La population est peu impliquée dans le respect et la gestion de la salubrité publique. La majorité des habitants tentent de se débarrasser eux-mêmes  des  déchets  non  collectés (plus de 60% à Nampula et 70% à Beira) en les brûlant ou les emmenant dans des lieux déposant dans des décharges à ciel ouvert sans aucun contrôle. D’un autre côté, les municipalités ne peuvent pas optimiser la  fourniture  de  services  parce  qu'elles ne  disposent  pas  de  données  sur  les types  de  problèmes  les  plus  fréquents dans chaque quartier de la ville.

Le projet s’inscrit dans la Stratégie Nationale pour la gestion intégrée des déchets solides urbains au Mozambique 2013-2025. L’objectif est d’augmenter la collecte des déchets solides des villes de Nampula et Beira de 20%, en particulier dans les zones défavorisées, difficile d’accès afin de réduire l’impact environnemental négatif des villes et soutenir une urbanisation durable. Pour atteindre cet objectif, il renforcera durablement les capacités d’intervention et de gestion des déchets des municipalités, favorisera l’implication de la société civile et établira un réseau inter-municipalités, incluant celle de Maputo pour échanger et collecter les bonnes pratiques et encourager une expansion géographique et thématique de la plateforme.

Innovation sociale numérique

MOPA est une plateforme numérique inclusive permettant de coordonner l’activité des acteurs de la collecte des déchets pour optimiser la GDSU dans les villes et, de manière participative, améliorer et assainir l’environnement urbain et périurbain. Déjà utilisée par la ville de Maputo, elle est à destination de tous les gestionnaires des services techniques des municipalités pour créer des lignes de communications simples et instantanées entre les résidents des villes et les multiples acteurs du secteur. La plateforme affiche sur une carte les signalements émis par les agents de contrôle de quartier et les résidents (présence d’un décharge, container plein, etc), et notifie par SMS en temps réel la municipalité, les responsables sectoriels du quartier/districts concerné et les acteurs formels et informels de la collecte directement concernés par le lieu et le type d’intervention.

Pour assurer son accès à un plus grand nombre et une meilleure mobilisation, MOPA utilise trois technologies : le code USSD, une application mobile pour smartphone et un site internet. Une fois le problème signalé, la personne reçoit automatiquement un numéro d’intervention afin de suivre l'état d'avancement de son signalement et des opérations d’interventions.

Résultats
  • Consulter et former les communes pour adapter l'outil numérique et l'intervention au contexte des villes et renforcer leurs capacités de gestion des déchets.
  • Sensibiliser les communautés et les organisations de la société civile aux enjeux environnementaux et sanitaires de la gestion des déchets solides urbains et les former à l'utilisation de la plateforme.
  • Mettre en place un réseau intercommunal, pour échanger et collecter les bonnes pratiques et favoriser un élargissement géographique et thématique de la plateforme.
Pays
Mozambique
Secteur
Villes résilientes : pour un développement urbain inclusif et durable
Outil numérique
Plateforme en ligne
Serveur Vocal Interactif
Service supplémentaire pour données non structurées (USSD)
Service de message court (SMS)
Durée
-
Budget
350 000 €

Consorzio Associazioni Con Il Mozambico

ProgettoMondo Mlal