Partenaires de mise en oeuvre

VITO (Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek) et ACMAD (African Centre for Meteorological Applications for Development)

Période de mise en oeuvre 04/2021-03/2023
Outils numériques

Plateforme en ligne, open data, modélisation de données

Pays Niger
Secteur Changement climatique, résilience urbaine, planification et conception urbaines
Budget 284.239 €
Contribution aux ODDs sdg 3sdg 11sdg 13sdg 15

 

Quelle est l’ambition du projet ?

Partout dans le monde, les conséquences de l'accélération du changement climatique sont de plus en plus visibles et ressenties. Il semble toutefois que les pays en développement soient souvent touchés de manière disproportionnée par rapport à d'autres régions plus industrialisées. Plusieurs parties du continent africain et les zones urbaines en particulier devraient progressivement se rapprocher d’une situation dite de "chaleur fatale", une situation climatologique dans laquelle la physiologie humaine est poussée au-delà de ses limites en termes de capacité de refroidissement naturel. Une telle situation pourrait avoir des répercussions négatives sur la santé d'individus, voire de groupes entiers à risque (personnes âgées, enfants, etc.) dans les zones urbaines et rurales d'Afrique. En outre, cette "chaleur fatale" aura très probablement des répercussions sur l'économie (par exemple, une baisse de la productivité du travail) et sur la consommation d'énergie (par exemple, une utilisation et une demande accrues de systèmes de refroidissement et de climatisation).

En raison d'un manque de données climatologiques pertinentes et spécifiques aux villes, les décideurs politiques ont des difficultés à trouver les bonnes mesures pour renforcer la résilience des zones urbaines. Afin de mieux comprendre le défi du changement climatique et de la "chaleur fatale" en particulier, ce projet vise à fournir des informations sur le changement climatique urbain pour la ville de Niamey, adaptées aux besoins des autorités locales et des acteurs de la société civile. Ces informations permettront de stimuler et de faciliter la prise de décision en termes de mesures politiques pour renforcer la résilience de Niamey face au changement climatique. Enfin, le projet a l'ambition d'étendre l'utilisation de la plateforme à d'autres villes du continent africain.

Volet numérique

Afin d'améliorer la compréhension du problème et de faciliter la formulation de mesures politiques au niveau des villes, le projet utilisera une plateforme d'information en ligne à données ouvertes sur le changement climatique urbain, appelée "u-CLIP". Les données seront mesurées de manière participative, les citoyens étant mobilisés pour mesurer le stress thermique. En outre, u-CLIP consultera également les données climatiques régionales existantes (CORDEX, etc.) afin de produire des données sur le changement climatique urbain à échelle fine pour le futur proche et lointain, en utilisant un logiciel existant (UrbClim).

L'utilisation de cette plateforme innovante contribuera sans aucun doute à la réalisation de l'objectif du projet : enclencher une action climatique pour accroitre la résilience de l’agglomération de Niamey et - à plus long terme - d'autres villes africaines.