Partenaire de mise en oeuvre BarefootLaw + Avocats Sans Frontières
Période de mise en oeuvre 02/2019 – 01/2021
Outils numériques Service Vocal Interactif (SVI), messages SMS
Pays Ouganda
Secteur Droits Humains
Budget 315.000 €
Contribution aux ODD sdg 5sdg 10sdg 16

 

Quelle est l’ambition du projet ?

L’objectif du projet est «d’accroître l’accès des femmes à la justice grâce à des solutions numériques d’autonomisation juridique». En raison de plusieurs facteurs, la majorité des Ougandais ont un accès très limité aux services juridiques, en particulier dans les zones rurales. C’est pourquoi le projet mobilisera des solutions numériques pour surmonter les obstacles géographiques, la protection juridique, les connaissances et les coûts.

Le projet travaillera en étroite collaboration avec des structures communautaires telles que les Conseils Locaux et les leaders culturels, qui constituent la première étape du processus d'accès à la justice en Ouganda. À partir de là, l'environnement de résolution des conflits développera sa sensibilité au genre à travers la promotion d'une approche basée sur les droits et la standardisation des pratiques.

Enfin, les facteurs structurels de discrimination fondée sur le sexe dans les droits fonciers seront abordés. La plupart des responsables locaux (culturels et politiques) impliqués dans le projet pensent à tort que les femmes ne peuvent pas posséder de terres, bien que la loi en dispose autrement. Cette perception erronée témoigne du faible niveau de sensibilisation juridique des dirigeants locaux, qui ont tendance à véhiculer des attitudes patriarcales négatives.

Volet numérique

Dans le cadre de ce projet, les femmes auront accès à une assistance juridique et à des informations de première ligne sur mesure via SMS et des plateformes de Service Vocal Interactif (SVI). L'utilisation de solutions numériques permet non seulement de surmonter les obstacles physiques, mais également de résoudre les problèmes linguistiques et permet aux femmes d'accéder à des informations dans des «espaces sécurisés» indépendants de l'influence des hommes.