Josephine, une des mamans du projet Mama Rescue, raconte comment Mama Rescue l'a aidée à arriver à temps à l'hôpital Lwanda HCIII pour y accoucher en toute sécurité.  

"Lors de ma première visite prénatale, l'infirmière Christine m'a parlé du programme Mama Rescue. Lors de ma quatrième visite, elle m'a donné un numéro de bon. Elle m'a dit que ce numéro devait m'aider à me déplacer une fois que le travail aura commencé. On m'a donné les numéros de téléphone des conducteurs de Boda Boda (taxi-motos) de ma région pour faciliter l'accès au centre de santé. Lorsque le travail a commencé, j'ai appelé M. Matovu, qui est arrivé après 10 minutes pour m'emmener au centre de santé.  

Quand M. Matovu est arrivé, il m'a demandé ma demandé mon numéro de bon. En arrivant au centre de santé, l'infirmière Christine m'a reçue et m'a emmenée pour un contrôle. Le chauffeur du Boda Boda ne m'a pas demandé d'argent lorsque je suis arrivé au Centre de santé Lwanda III". 

L'infirmière Christine m'a reçu et s'est très bien occupée de moi. Elle est ensuite retournée payer M. Matovu, le conducteur de Boda Boda. L'infirmière Christine a continué à s'occuper de moi jusqu'à ce que je donne naissance, vers 6 heures du matin, à une petite fille en bonne santé. Je remercie le Mama Rescue Project d'offrir un transport gratuit aux mères prêtes à accoucher. Cela a aidé de nombreuses mères comme moi à accoucher dans des centres de santé avec des agents de santé qualifiés. 

Image retirée.

Joséphine partage sa joie à la naissance de son nouveau bébé ©Cynthia Rukundo, BAMA foundation